Rencontre avec Gong Ji-young

23 May Centre Culturel Coréen

2 Avenue d’Iéna
75116 Paris

Mercredi 23 mai 2018 à 18h 30

Après Nos jours heureux (en 2014) et L’échelle de Jacob (en 2016), vient de paraître aux éditions Philippe Picquier le troisième roman en français de Gong Ji-young intitulé Ma très chère grande sœur (traduit du coréen par Lim Yeong-hee et Stéphanie Follebouckt).
A l’occasion de cette parution, les amateurs de littérature coréenne auront le plaisir de faire connaissance avec l’auteure venue spécialement à la rencontre des lecteurs français.
Cette soirée littéraire, se déroulant au Centre Culturel Coréen, permettra bien sûr de découvrir son dernier livre mais aussi ses deux précédents ouvrages sortis également chez Picquier.

Née en 1963 à Séoul, Gong Ji-young est une romancière très populaire et respectée en Corée pour la lutte qu’elle a menée, dès les années de dictature, pour défendre la démocratie et les droits des exclus de la société. Écrivain profondément engagé, ses romans traitent de l’absurdité de notre société, de la condition des femmes et des travailleurs, des maltraitances dont sont victimes les handicapés, de la répression sexuelle… Gong Ji-young a remporté plusieurs prix littéraires et notamment le prix Yisang qui lui a été décerné pour sa nouvelle Faire un tour dans la rue pieds nu.

Ma très chère grande sœur

Au cœur de l’enfance de l’auteure brille le sourire de Bongsun, la « très chère grande sœur » que la famille a recueillie. Maltraitée et affamée, Bongsun s’est réfugiée chez eux il y a des années. Pour autant, elle n’occupe pas une place égale à celle des autres enfants de la famille, elle reste une subalterne, une petite bonne. Mais pour Jjang-a, c’est sa très chère grande sœur, qui dort dans sa chambre, la porte sur son dos partout où elle va. Surtout, elle est une porte ouverte sur un monde différent...

Sincérité et émotion sont les deux forces traversant ce récit qui ne cache rien, n’enjolive rien. On est bien souvent bouleversé par la lucidité de ce regard d’enfant sur le monde des adultes et les injustices qui le déchirent. Et toujours rayonne la figure de Bongsun, généreuse et joyeuse, répondant aux malheurs par son fameux grand sourire…

⊹ Avec la participation de l’éditeur, Philippe Picquier, et du critique littéraire Sean James Rose.



⊹ Gong Ji-young est également invitée en Bourgogne dans le cadre du Festival international du livre « Caractères » se déroulant à Auxerre du 18 au 20 mai 2018, dans la magnifique Abbaye de Saint-Germain (Place de l’Abbaye Saint-Germain, 89000 Auxerre). Plusieurs rencontres et dédicaces auront lieu durant le festival. Renseignements au 03 86 51 39 29.


Les derniers programmes

affiche tout programme
Expositions
Exposition de Kim Solbi CROSSING...

Du 12 septembre au 15 novembre

Autres
4e édition du Festival « Corée d’Ici...

Du 14 au 26 novembre

Conférences / Rencontres
Rencontre avec l’écrivain Kim Un-su à...

Lundi 12 novembre 18:30